LE TRAJET : SAINT-ETIENNE - GORIZIA

Contrairement à notre précédent voyage, ayant plus de temps, nous avions décidé d'éviter au maximum les autoroutes

Départ le 04 juillet après midi (Journée rouge bison futé)

Saint-Etienne - Vienne (bouchon) - Bourg d'Oisans
Nuit à Bourg d'Oisans, sur un parking, en venant du centre-ville, à droite avant la station essence.
Quelques aboiements de clèbs, des cyclistes qui s'installent, déballent ou remballent (il y avait une course le 05/7 matin) mais la nuit fut quand même calme et agréable

05 juillet :

Route plaisante, et des possibilités de bivouac entre Bourg d'Oisans, Col du Lautaret et Briançon.
Notamment à "Le Casset" avant "Le Monetier" où il y a un lac bordé de camping cars...
Col du Montgenièvre, passage de la frontière italienne et arrivée à Oulx L'itinéraire tiré de viamichelin.com indiquait de prendre l'autoroute sur une trentaine de kilomètres, mais les infos imprimées indiquaient de prendre la SS24 sur 4,5 km et j'ai cru qu'il ne fallait pas prendre la première entrée d'autoroute !!!
Résultat : des dizaines de kilomètres sur les bords de la montagne, en zigzags, route dangereuse avec beaucoup de motos, et des voitures qui s'arrêtent ou déboulent à l'improviste.
L'autoroute est beaucoup plus directe, et le gasoil économisé payerait facilement le péage !
Un peu d'autoroute, puis traversée du reste de l'Italie par les nationales et départementales, l'Italie, c'est pas terrible mais c'est quand même mieux sur les petites routes.
Pour la nuit, on se dirige vers le Lac de Garde. On n'y a pas trouvé de possibilité de bivouac à notre convenance, direction les campings... certains sont pleins (pour 1 nuit ?) ou n'ont plus de place accessible en camping-car. Nous avons passé la nuit au Camping ZOCCO (à Manerbia del Garda)
Il est situé au bord du lac (mais on n'a pas été tentés d'y boire la tasse)
Plus de place à l'ombre, à proximité de la pizzeria, 37 euros, c'est pas donné, mais le rythme, 1 nuit en sauvage - 1 nuit au camping pour profiter des douches haute pression à volonté et faire le plein - nous convenait. En Italie, je n'étais d'ailleurs pas très chaud pour faire du bivouac.
Les sanitaires étaient tout à fait satisfaisants et la nuit très calme. On a profité aussi de la piscine bien qu'on aie pas songé à emporté les bonnets de bain obligatoires...


04/07/03- 06/07/03- 07/07/03- 08/07/03- 09/07/03- 10/07/03- 14/07/03- 15/07/03- 16/07/03- 18/07/03- 19/07/03- 20/07/03- 21/07/03- 22/07/03- 23/07/03- 24/07/03- 25/07/03- 26/07/03- 27/07/03- 28/07/03

Retour au sommaire des Routeux en CroatieCamping-car Croatie